Pratiquer l’écriture automatique en auto-hypnose

En auto-hypnose :

– Déterminez l’objectif à atteindre : donner l’autorisation à l’inconscient de transmettre à la main dominante (celle qui écrit), toute information sur le sujet désiré ou la réponse que vous souhaitez obtenir

– Pratiquer pendant 5-10 min un enracinement et une méditation (ex : via méthode GASSHO ou visualiser que des racines plongent profondément dans la terre depuis les orteils et sous la plante des pieds).
Le but est de créer un état de relaxation et de lâcher prise nécessaire pour permettre à son inconscient de prendre « le contrôle » de la main…

– Induction ou transe en fixant votre attention sur quelque chose : un objet, un motif, une image… Imaginez qu’il y a comme un lien ou un fil invisible entre ce point et vous, de sorte que vous pouvez voir ce qu’il y a au dessus, au dessous et sur les cotés de ce point. Tandis que vous vous sentez de plus en plus relié à ce point, un espace intérieur est en train de s’ouvrir, permettant à l’inconscient de faire un travail merveilleux et positif pour vous, pour votre développement personnel.. A un certain moment, votre vision peut devenir trouble, ce qui est le signe que vous êtes en train d’entrer dans un état de conscience modifiée propice pour le travail avec votre inconscient. Et pendant que la vision s’affine ou au contraire se voile, à l’intérieur tout devient encore plus clair…. car certaines choses sont déjà en train de s’installer pour permettre à votre être de rassembler des ressources utiles pour votre progression et pour la compréhension de ce dont vous avez besoin.

– Dites à votre inconscient qu’il va mettre de coté tout sentiment désagréable ou tout malaise pouvant éventuellement surgir d’un souvenir passé ou de toute autre source.

– Suggérez à votre inconscient va transcrire dans votre langue actuelle tout ce qu’il souhaite vous transmettre de sorte que si vous accédez à un savoir ancien, via une langue ancienne, le message sera automatiquement traduit en français ou dans votre langue usitée

– Vous pouvez réunir autour de vous des personnages ou guides sécurisants (y compris des animaux évoquant la sécurité intérieure, la force, la sagesse…), en vue du travail à effectuer. Il ne doit y avoir aucune perturbation entravant l’écriture automatique et la connexion avec l’inconscient…

– Demander à votre inconscient de se projeter dans la main dominante (celle avec laquelle on écrit) et de faire en sorte que la main soit comme indépendante du corps, de l’égo, du mental et de la volonté et du conscient, bien que l’inconscient puisse partager des choses avec le conscient du sujet.

– Suggérer que l’écriture sera fluide, que la main est souple et légère… prête à accueillir l’inconscient comme s’il était une personne à part

– L’inconscient projeté dans la main aura la possibilité, s’il le souhaite, de communiquer en pensée, en images ou en audio avec le conscient du sujet et retranscrire toute cette information via l’écriture automatique..

– C’est un travail profond pendant lequel l’inconscient va mobiliser des ressources intérieures merveilleuses et profitables et que la main va pouvoir écrire de façon très fluide tout ce que l’inconscient partagera avec elle

– Si à un moment donné, la connexion avec l’inconscient semble relâchée ou que la fluidité de l’écriture semble perturbée, le sujet peut faire appel à ses guides, et retrouver la sérénité intérieure et ainsi poursuivre l’écriture automatique.

 

Amusez-vous bien ! 😉